d-side review: various artists – kamp holland

various artists - kamp holland outside frontL’autre pays du fromage est aussi celui d’une minimal wave et d’un underground froid comme un cul de mort. Enfant Terrible, défenseur hyperactifde ces sons old-school sort une nouvelle compilation double LP vinyle, Kamp Holland, qui fait le tour de tout ce qui grésille et grogne dansles caves hollandaises en ce moment, un panorama de ce que le label appelle le Royal Dutch Underground. On est bien servis en proto-electro,cold wave et sons industrieux de Lesbian Mouseclicks (le très martial, speed et nerveux Bye Bye en ouverture des hostilités), Bakeliet, Neurobit, Logosamphia, Sololust et bien d’autres.

Leave a Reply

Your email address will not be published.